Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Eflamm, magicien enchanteur de Bretagne - Le Blog

  • Fantastique, d'Antoine Salembier

    fantastique.jpgL'un de mes amis magiciens - Antoine Salembier - vient de publier un ouvrage aux Editions Marchand de Trucs. Voici mon avis, dont vous pouvez retrouver un extrait sur le site de l'éditeur

    Il y a une dizaine d'années, j'avais contacté celui que je considérais comme le mieux placé pour m'aider à trouver ma voie magique : Christian Chelman.

    Loin des procès inquisiteurs qui lui étaient fait sur les forums magiques, il m'a ouvert les portes de ses univers que je ne connaissais que par Légendes Urbaines et les tours commercialisés par feu Joker Deluxe. Les ateliers virtuels underground me permirent de découvrir quelqu'un au caractère affirmé mais généreux. Et c'est ce que je retrouve aujourd'hui dans le témoignage d'Antoine Salembier, qui nous livre via Marchand de Trucs son retour d'expérience depuis l'enfance, son chemin magique sur lequel il a croisé un Conservateur qui répondra à sa demande d'apprendre LA Magie.

    Lire la suite

  • Eflamm, magicien de Bretagne : ils en disent...

    "Une présentation et une mise en scène travaillées !" Ouest-France

                     "Un spectacle surprenant et interactif, dans une atmosphère empreinte du mystère des légendes d'antan." B.M.
     
    "Très beau spectacle !" (K.H.)

    "Le magicien a habilement emporté ses admirateurs dans un mythique univers celtique, riche en légendes, en forêt de Brocéliande et de Huelgoat, notamment ..."(Le Télégramme)

    "Eflamm emmène son public dans un univers bien celtique. . ." (M.J)

  • [PRESS book] Eflamm à St Avé

    Le Télégramme, 5 novembre 2015

    Les associations Div Yezh et Dihun de Saint-Avé, avec l’appui de la mairie de Saint-Avé organisent un spectacle de magie et de conte bilingue français-breton, demain à 18 h 30, au centre culturel du Dôme. Le magicien enchanteur, Efflam, présentera « Songes d’une nuit d’hiver ».


    La base du spectacle est celtique, mais les clins d’oeil vers les autres cultures sont bien présents. En découvrant l’illusionnisme fantastique avec des magiciens reconnus dans ce domaine, Efflam a voulu partir sur leurs traces et proposer au public ce qu’il appelle la magie celtique. Il aura été le premier magicien breton à oser le mélange
    des arts, en invitant sur scène, depuis plusieurs années, des artistes bretons, l’accompagnant ainsi dans une musique celtique en phase avec ses illusions, capable de transporter le public vers les légendes des mythes doyens. 

     

    Plus d'informations sur www.magicien-bretagne.fr

  • Une seconde avant Noël

    Inspiré librement du conte de Romain Sardou, le spectacle UNE SECONDE AVANT NOEL raconte l'histoire du Père Noël avant qu'il ne soit le Père Noël. La première version impliquait un conteur / magicien et deux marionnettistes. La nouvelle version est à une seule personne, avec un conteur / marionnettiste / magicien. Je vous partage une photo des deux marionnettes principales, qui seront rejointes par un korrigan et une petite créature assez drôle (ou inquiétante, c'est selon). 

    IMAG2475.jpg

  • Yann Frisch & le syndrome de Cassandre

    Le seul spectacle de magie qui m'avait vraiment marqué était celui de Xavier Mortimer, "l'ombre orchestre". Peut-être parce ce n'était pas un spectacle de magie mais un spectacle vraiment magique. Puis j'ai découvert la Compagnie du Scarabée Jaune. Et là encore, je voyais une approche différente qui donnait une ambiance magique dans laquelle le truc s'efface derrière une mise en scène travaillée et une histoire. Des spectacles où les tours s'effaçaient pour laisser place à la Magie (avec un grand M). Ce n'était pas sans me rappeler la "suspension d'incrédulité" tant mise en avant par Christian Chelman.
    Hier, je suis donc allé voir Cassandre et son syndrome. J'ai trouvé un clown plutôt désabusé, un poil crasseux, enfermé sur une scène au décor sobre formant un tableau aux couleurs passées. Il nous attend dans cette petite salle familiale. A l'inverse des magiciens qui se laissent désirer et arrivent sur scène sur un son techno en costume glimmérisé, lui déambule sous une lumière tamisée, et observe, silencieux. Déjà les codes tombent. Il provoque le public et fait zèle d'un humour noir et décapant, avec une énergie débordante.

    Temps et contretemps sont parfaitement pensés, mais le jeu avec le public- dans un théâtre d'improvisation qu'il maîtrise à merveille - donne la sensation d'un spectacle à la carte. Il tacle, il cherche, il provoque, il interpelle, il dérange... il amène à rire de lui mais est-ce lui le clown ou le public qui se laisse manipuler ? Rit-on de lui ou de nous-mêmes ? D'un rire jaune ou joyeux ? Il se joue sans complexe des frontières que l'on se donne et des codes habituels du spectacle, quitte à déstabiliser ses spectateurs.

    L'illusionnisme devient art annexe (donc au même titre que les autres domaines artistiques) au service d'une véritable Magie. Pas de tours de magie juste pour les tours. Il se moque des magiciens et des déballages de trucs, il se moque aussi d'une approche trop conceptuelle, il se moque de lui-même... et de nous. Les effets magiques et une technique (son et lumières) bien pensés sont là pour ponctuer son histoire, et c'est cela qui enchante une prestation qui sort des sentiers battus et dont la fin laisse sur la faim et questionne.

    A découvrir absolument